Assume toi donc!

J'suis pas la seule ici qui a un p'tit problème de comportement j'imagine?

 

Quand j'te dis comportement, je ne te dis pas de crisser l'feu à une poubelle ou de puncher un agent d'la paix dans'gorge.

 

Je te parl

 

e plus de ta folie. TA BELLE FOLIE. Celle qui, au premier regard, laisse les autres perplexes mais qui au fond est tellement attachante.

 

Avant, j’étais comme toi. Toujours en retenue, à ne pas trop parler fort pour ne déranger personne. Sans faire de mouvement brusque pour ne froisser personne. Ce qui m'est arrivé c'est que j'ai commencé à faire de l'anxiété qui me procurait une peur incontrôlable de ne pas être aimé et de toujours déranger. Ça devenait une maladie mon affaire. Je ne disais jamais ce que je pensais, je me laissais piller sur les pieds et j’étais malheureuse.

 

J'ai commencé à être malade physiquement. Grippe après grippe. Bronchite après bronchite. Ma santé mentale et physique n'allait vraiment plus. J'étais toujours fatigué et je m'enfermais dans ma chambre le 3/4 du temps. J'avais aussi beaucoup de misère à aller à l'école à cette époque-là. Dans ma tête j'étais bonne à rien.

 

Parce que oui, le stresse que toute cette anxiété-là te procure, occasionne des troubles de santés physiques à la longue. J'espère que je ne t'apprends rien mon loup.

 

Ne me demande pas ce qui s'est passé dans ma tête l'instant d'une nuit pour que ma vie prenne une tout autre tournure mais j'me suis réveillé un bon matin et ça suffisait.

 

J'me suis mise à exprimer mes émotions et ce, même si j'allais déplaire aux gens. Quand quelque chose ne faisait pas mon affaire je prenais mon courage à deux mains et je dégueulais, au sens figurer, ce que j'avais sur le cœur. Les gens ont arrêté d'abuser de ma gentillesse et se sont mis a me respecter plus.

 

Ensuite l'improbable c'est produit... J'me suis mise à ne plus me soucier de ce que les gens pouvais penser de moi.

 

Maintenant, je suis une fille hyper sociable avec énormément d'entregent. J'aime découvrir ce que les autres ont à me dire. Je fonce dans la vie la tête baissée et je n'ai plus peur de rien. Je parle fort, je ris fort et je m'en contre torche. Je suis le genre de fille qui peut te danser une danse en ligne, grimpé sur un bar avec comme toune de fond du Ginette Reno. Rien ne m’arrête. L'important c'est que j'aille du fun et que je ne manque de respect à personne.

 

Et si jamais, tu as de la misère à dealer avec les jugements des autres poses toi une seul et unique question...

 

EST-CE QUE J'M'EN CALISS?

 

La réponse c'est oui!

 

Caliss-toi s'en donc de c'que les gens peuvent dire à ton sujet. Ce n'est pas eux qui ont traversé la guerre pour te mener au bonheur aujourd'hui, C'EST TOI ET TOI SEULE. Nourris-toi de leurs jugements, souris leurs.

 

Tu n'as rien a prouver a personne. Rappelle-toi toujours ça. Répète-toi le 150 000 fois au secondes si il le faut.

 

Assume qui tu es et aimes-toi. C'est le plus beau cadeau que tu pourras te faire, et ce, de toute ta saint-jésus d'vie.

 

Et le jour que tu pourras sourire aux gens qui t'ont fait du mal, sans que le cœur te pète a mille morceaux je t'annonce que tu auras réussi ta bataille contre toi-même.

 

CONGRATS.

J'vous aime.

 

 

-Vaness.

Share on Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

December 6, 2018

June 1, 2018

May 14, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous