Je suis différente et je m'assume

June 1, 2018

J’avais envie de vous raconter ce qui m’a poussé à concrétiser un besoin essentiel de ma vie.

Celui de dire tout haut ce que les autres pensent tout bas en créant pas la langue dans sa poche.

 

Depuis que je suis toute jeune, je suis du genre revendicatrice.

 

Tsé celle qui parle plus fort pour protéger les plus faible. Celle qui crie à l’injustice et qui s’entoure des rejets de la cours d’école. Je m’obstinais même avec les professeurs et les adultes de mon entourage au sujet des règles farfelues qu’ils mettaient en place et que nous devions suivre sans se poser de question.

 

 

Je n’ai jamais aimé les passages obligés pour être dans la norme, parce que quelqu’un à quelque part en a décidé ainsi. Être obligé de faire partie du moule ne me convient pas du tout. J’étouffe dans ce moule et je m’y perds. 

 

À chaque fois que je me suis retrouvée dans un groupe je clash… et souvent je m’en reviens déçu. Soit déçu de moi parce que je n’ai pas dit ce que je pensais ou tout simplement déçu de voir la réaction des gens. 

 

Que ce soit au comité de parent de l’école de mes enfants où je croyais réellement qu’on pouvait faire une différence. Dans un autre comité pour les enfants avec des difficultés d’apprentissage. Dans un projet commun d’une coop et je pourrais vous donner une longue liste de fois où j’ai été soit le mouton noir parce que j’osais parler et dire qu’on avait un rôle important à faire et qu’on était pas là pour manger des chips ou soit que je les observais se comporter en lèche cul et surtout les voir ne pas faire de vagues. 

 

Suite à ces expériences, je me suis rendu compte que j’avais un pouvoir immense, celui de faire réagir par mes propos et mes idées souvent enrobé d’un humour quelques fois douteux, à l’occasion un peu plus subtil avec une légère trace de sarcasme… 
 

Et là j’y ai pris gout. Mais d’aplomb! 

 

J’ai cessé de faire ce que les autres attendaient de moi juste pour être aimé. J’ai décidé de m’accepter telle que je suis avec mes idées et ma marginalité. 

 

Par la suite j’ai cherché à trouver des gens comme moi, qui aimait bien favoriser son unicité et pour parvenir à faire passer mon message j’ai trouvé comme véhicule des chandails.

 

Tsé quand tu veux faire réagir sans être obligé de parler… 

 

Tsé quand t’as pas le gout d’allé souper chez ta belle famille ben tu portes ton chandail « désolé d’être en retard j’voulais pas venir ». Pour ma part l’avoir fabriqué avant croyez-moi il serait usé à corde.

 

Ou encore quand tu as une rencontre avec des gens superficiels tu mets « Si tu savais comme je m’en fous »
 

Maudit que ça fait du bien lol. C’est tellement libérateur!
 

ENTK en voyant l’effet que mes posts Facebook ont eu, j’ai compris que je n’étais pas la seule à avoir besoin de s’exprimer haut et fort.

 

 

D’avoir le goût d’être unique et maitre de sa pensée.

 

Alors si tu me suis sur cette page. Célèbre la personne que tu es et continue de réfléchir par toi-même…

 

Fais pas comme la majorité de s’exécuter sans réfléchir et fais ce qui est bien pour toi…

 

Donc comme je le disais. Pas la langue dans sa poche, n’offre pas que des T-shirts, c’est un endroit exutoire où tu peux être toi-même et t’afficher ainsi

 

Marlène xxx

Share on Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

C’est la période de l’année où vous pouvez profiter de plusieurs rabais durant le Boxing Day.

Mais, saviez-vous qu’il y a une façon de faire pour vous...

Trucs pour économiser au Boxing Day.

December 18, 2019

1/1
Please reload

Posts Récents

December 6, 2018

June 1, 2018

Please reload

Archives